49e Congrès CGT - Nantes 7-11 décembre 2009

Documents et votesPublié le 29 janvier 2010

Résolution d’actualité

« L’espoir et l’ambition de jours meilleurs dès maintenant »

Les délégués des syndicats CGT réunis en congrès confédéral font le choix de porter de manière offensive les ambitions des salariés : celles de l’égalité et de la parité, de la paix, de la jeunesse, de la démocratie, de l’efficacité, de l’unité, de la solidarité et des conquêtes sociales.

La souffrance des salariés actifs et retraités avec ou sans papiers, privés d’emploi est le symptôme d’un travail malade, d’une démocratie amputée, d’une citoyenneté qui reste aux portes des entreprises.

Les exigences de profit et d’accumulation financière détournent le travail de sa vocation à être utile socialement pour répondre aux besoins sociaux et humains. Les syndicats CGT décident de s’engager immédiatement, durablement et solidairement, dans une campagne revendicative de grande ampleur pour les salaires et le pouvoir d’achat, l’emploi et les retraites.

La politique voulue par le patronat et orchestrée par le gouvernement fait payer une addition particulièrement élevée aux salariés et à la population. Elle préserve un système inefficace et injuste qui cultive la concurrence et la division entre salariés et entre générations. La moitié des dividendes versée aux actionnaires suffirait à dégager 120 milliards d’euros pour les investissements, l’emploi, les salaires, l’égalité entre les femmes et les hommes, la retraite, les minima sociaux et la protection sociale.
La sortie de crise passe nécessairement par la revalorisation du travail.

Le système financier doit être mobilisé au service de l’emploi et de la formation. C’est pourquoi, la CGT, agit pour conquérir la sécurité sociale professionnelle et un nouveau statut du travail salarié.

Il faut construire une dynamique unitaire dans les entreprises, les professions et les territoires pour un rapport de forces pérenne et favorable aux salariés, aux retraités et aux privés d’emploi.

Il faut agir en faveur d’une nouvelle conception de la démocratie par l’intervention des salariés et des citoyens sur les choix politiques et de gestion afin de les tourner vers la satisfaction des besoins humains et fondamentaux. Cela exige une véritable démocratie sociale. Nous condamnons la répression et la criminalisation de l’activité syndicale, la discrimination.

Agir ensemble dès aujourd’hui sur les lieux de travail appelle à la mobilisation et au déploiement de tous les syndiqués dans la solidarité interprofessionnelle et intergénérationnelle.

Les délégués des syndicats au 49ème Congrès de la CGT donnent aussi rendez-vous au monde du travail le 24 mars 2010 pour une grande journée de mobilisation et d’action à l’appel de la Confédération européenne des Syndicats qui portera haut et fort, en France et en Europe, notre volonté de changement.

Cette journée de mobilisation sera un moment de tous ensemble dans la campagne pour l’emploi, les salaires, et la retraite. Sans attendre cette date le congrès appelle à un développement de la mobilisation et des actions. Le congrès de la CGT décide d’engager une campagne nationale pour promouvoir la place, les missions et le développement du service public afin de mieux répondre aux besoins sociaux de toutes et tous.

La révision générale des politiques publiques, la réforme des collectivités territoriales, la loi « Hôpital Patients Santé Territoires », la déréglementation, les privatisations, visent à réduire les dépenses utiles pour les salariés, les familles et à livrer les activités de service public au secteur marchand. Cette politique nuit aux services publics nécessaires, à l’aménagement du territoire et au développement économique.

Cette campagne nourrit et nourrira celle pour une véritable politique industrielle et d’emplois. Elle vise des réponses concrètes et efficaces pour les milliers de salariés qui ont perdu leur emploi et pour celles et ceux qui travaillent mais qui n’arrivent pas à en vivre. Au regard de la crise, il y a urgence à obtenir des réformes structurelles. Cette résolution de la CGT et de ses syndicats concrétise leur engagement pour l’émancipation des salariés, la revalorisation du travail, le développement humain durable.

Travaillons ensemble, dès maintenant, à donner confiance à tous les salariés actifs et retraités, privés d’emplois, sur leurs capacités à construire avec la CGT, dans l’unité et le rassemblement le plus large possible, une force de résistance et de conquête sociale qui porte l’espoir et l’ambition de jours meilleurs. _ Le congrès appelle les salariés à renforcer la CGT, la rejoindre et construire ensemble cette ambition : la CGT, sa force c’est vous !
Nantes, le 11 décembre 2009

Flux RSS Suivre la vie du site
Imprimer cette page - Envoyer cette page par courriel

Photothèque

- - - - -