49e Congrès CGT - Nantes 7-11 décembre 2009

À la unePublié le 14 décembre 2009

Déclaration Cgt Nord et FTM Cgt

Au lendemain de l’énorme succès de la manifestation nationale organisée par la confédération, L’union départementale des syndicats CGT du Nord et la fédération CGT des travailleurs de la métallurgie ont pris connaissance de l’annonce, largement relayée par les médias, de la candidature de Jean-Pierre Delannoy au poste de Secrétaire Général de la CGT.

Nos deux organisations tiennent à préciser les points suivants : Le secrétaire général de la CGT sera élu à Nantes selon le processus défini par les statuts de la CGT.

Il sera désigné par le comité confédéral national parmi les membres de la commission exécutive confédérale. Celle-ci sera élue par le congrès. Les candidats à la commission exécutive doivent être présentés soit par leur union départementale, soit par leur fédération, soit par une des trois organisations confédérées particulières représentant les retraités, les ingénieurs, cadres et techniciens ou les chômeurs.

Une liste de 103 candidats a été validée par le comité confédéral national des 25 et 26 Août 2009. Elle a été publiée dans le journal "Le Peuple" du 2 Septembre afin qu’elle soit portée à la connaissance de tous les syndicats trois mois avant le congrès (Voir la liste).

Jean-Pierre Delannoy ne fait pas partie de cette liste.

Il n’a été proposé par aucune des organisations habilitées à présenter des candidatures. Ni l’union départementale du Nord, ni la fédération des travailleurs de la métallurgie n’ont d’ailleurs été sollicitées par Jean-Pierre Delannoy ou par son syndicat pour qu’il soit présenté comme candidat.

Il ne peut donc prétendre se présenter au poste de secrétaire général de la CGT.

Les désaccords de Jean-Pierre Delannoy avec les orientations de la CGT sont connus depuis de nombreuses années.

Que des conceptions différentes puissent s’affronter sur les enjeux liés à l’orientation syndicale, quoi de plus normal, dès lors que de tels débats se déroulent dans la démocratie et dans le respect des décisions prises majoritairement.

Force est de constater que depuis plusieurs mois, Jean-Pierre Delannoy refuse ces principes.

Il boycotte systématiquement les réunions organisées par l’union départementale du Nord auxquelles il est régulièrement invité comme secrétaire de la région Métallurgie.

Il a refusé d’intégrer le comité exécutif de la fédération au 38ème Congrès de la FTM en 2008, congrès au cours duquel les orientations fédérales ont été adoptées à plus de 80 % des congressistes.

Dès lors, nos deux organisations ne peuvent que s’interroger sur le refus du débat et sur les objectifs réellement suivis par cette annonce de candidature.

L’union départementale et le fédération des travailleurs de la métallurgie prendront quant à elles toutes les dispositions pour que les orientations à venir de la CGT soient prises en toute transparence et toute démocratie par les syndiqués de la CGT à l’occasion des débats organisés avec eux par les syndicats dans le cadre de la préparation et au cours du 49ème congrès.

Le 27 Octobre 2009

Flux RSS Suivre la vie du site
Imprimer cette page - Envoyer cette page par courriel

Photothèque

- - - - - -